J'achète un vélo gravel

21 avril 2022
5 min
J'achète un vélo gravel

Début 2022, j’avais déjà hésité à changer mon vélo de route pour un vélo gravel mais la raison m’avait fait garder mon vélo. Les péripéties que j’ai rencontrées lors de mon aventure dans les Ardennes Belges m’ont motivé à penser que c’était le moment de changer !

Après que le sel, mis sur les routes belges pour éviter que la chaussée glisse, ne rouille mon vélo, j’ai désossé mon vélo de route et frotté chaque élément un par un pour remettre mon vélo à neuf. J’en ai ensuite profité pour vendre mon vélo sur Biked. Je savais alors que je ne roulerais plus avec ce vélo pour le laisser propre pour la vente.

Pourquoi remplacer mon vélo de route par un vélo gravel ?

J’adore me balader en forêt ou sur les chemins mais je n’ai jamais été vraiment en confiance sur des parcours très techniques et engagés de VTT.

Mais j’affectionne également les sorties routes qui me permettent d’explorer les alentours. J’ai parcouru presque 10.000 kilomètres et grimpé de nombreux cols. J’ai vécu de merveilleuses aventures avec mon vélo de route comme la traversée des Pyrénées par la route des cols et j’espère que d’autres sont à venir même si ce sera évidemment plus compliqué avec une petite fille et deux bébés.

Je veux continuer à faire de la route mais aussi pouvoir faire du vélo dans la nature loin du trafic. Par soucis de minimalisme, je souhaite avoir un vélo à tout faire plutôt qu’un vélo par type de terrain. C’est pourquoi le vélo de gravel m’apporterait un bon compromis.

Quel vélo ?

Si vous me connaissez un peu, vous connaissez ma grande passion pour le vert ! Ma nuance favorite du moment est le vert forêt (Forest green en anglais) qui correspond à mon amour pour la nature.

Lorsque j’ai vu pour la première fois ce Triban Grvl 120 et son coloris vert mélèze, j’ai bien évidemment flashé dessus. Bel hommage par Décathlon au Mélèze, ce magnifique conifère qu’on retrouve principalement dans les Alpes.

Ce Grvl 120 constitue le vélo d’entrée de la gamme Gravel chez Décathlon. Pourtant en regardant de plus près la fiche technique, j’ai l’impression de monter en gamme sur de nombreux points :

  • Fourche en carbone
  • Freins à disque
  • Transmission mono-plateau
  • Cintre gravel évasé
  • Roues Tubeless ready
  • Pneus 700x38 Tubeless Ready
  • Oeillets permettant de fixer des accessoires

Je n’ai ni le besoin ni l’envie de dépenser plus de 1000 € dans un vélo pour le moment sachant que je vais quitter la campagne dans quelques mois et que j’aurais plus de chances de me le faire voler.

Ce Triban Grvl 120 est donc parfait pour moi. Affiché au tarif de 600€ à sa sortie en 2020, il a grimpé à 630 € puis 650€ en 2021 avant de subir une dernière hausse en février 2022 à 700 € due aux ruptures de stock des composants ! À force d’hésiter, j’ai loupé une affaire. Ayant vendu mon vélo 600€, j’ai juste à rajouter 100€ pour avoir un vélo neuf. Je suis ravi !

En passant d’un vélo de route à un vélo de gravel je me pose tout de même quelques questions.

Pourrais-je grimper des cols avec ce mono-plateau ?

Mes deux précédents vélos étaient équipés de double plateaux et j’ai toujours trouvé ça contraignant. Il faut bien faire attention à ne pas "croiser" la chaîne lorsqu’on change de pignon pour éviter les déraillements.

Sur mon vélo de route, c'était la catastrophe. Je n'arrêtais pas de dérailler, ma chaîne touchait le guide de chaîne sur les plus gros développements que je n’ai jamais vraiment pû utiliser. J'ai essayé plusieurs fois de régler les butées hautes / basses et de retendre les câbles mais celà na pas été un grand succès. Même après réglage dans un atelier spécialisé, les réglages ne tenaient pas bien longtemps. N’étant pas un expert des réglages, je voulais simplifier la maintenance.

Le triban Grvl 120 est équipé d’un mono-plateau de 38 dents et d’une cassette 10 vitesses 11-42. J’ai comparé les développements entre les deux vélos pour savoir si le mono-plateau du Grvl 120 pourrait convenir à mes besoins.

Les développements du Triban Grvl 120

Dents11131518212428323642
387,386,255,414,513,773,382,92,542,261,93

Les développements du Cannondale CAAD Optimo Tiagra

Dents11131415171921232528
346,615,595,194,844,273,823,463,162,912,59
509,718,227,637,126,295,625,094,654,273,82

Même si c’était parfois compliqué, j’ai grimpé tous les cols des Pyrénées et des Alpes avec le développement 34/28 de Cannondale qui pour un tour de pédale fait tourner la roue de 2,59 tours. En comparaison, les trois plus petits développements du Triban Grvl 120 38/32, 38/36 et 38/42 font plus mouliner. C’est donc sans aucune appréhension que je pourrais gravir encore de nombreux cols, sans devoir forcer comme un âne dans les passages à 20%.

Pourrais-je toujours rouler vite sur la route ?

Aller vite ne m’a jamais vraiment intéressé pour augmenter mes statistiques de vitesse moyenne. J’aime aller loin et prendre le temps d’observer l’environnement qui m’entoure sans pour autant me dépêcher. En passant sur le mono-plateau 38-11/42 je perds quelques développements qui me permettaient d’appuyer plus fort sur les pédales mais ils ne me manqueront pas car comme je l’ai expliqué précédemment, mes problèmes récurrents de réglages amenait la chaine à toucher le guide de chaine. J’utilisais donc déjà très peu ces développements.

Quelle taille prendre ?

Selon Décathlon, en mesurant 1,89 mètres je suis à la limite haute de la taille L. Ce vélo n’est disponible dans aucun magasin physique, il m’est impossible de l’essayer sur place. Decathlon indique que si on est entre 2 tailles, en prenant la plus petite on aura une position plus sportive et en prenant la plus grande, on aura une position plus confortable.

  • 182 -> 190 cm : **L**
  • 190 -> 200 cm : **XL**
Privilégiant le confort sur la performance et ayant une **morphologie avec le longs bras** et jambes, je décide de commander une **taille XL**.

Je me lance

Le 29 Mars, je reçois un mail de disponibilité du produit après m’être inscrit quelques semaines plus tôt sur le site de Décathlon pour recevoir les alertes.

jachete un velo gravel 1

De peur que les stocks s’épuisent de nouveau, je commande sans plus attendre le jour même. Il m’est livré le 06 Avril, une semaine plus tard.

Le vélo est déjà pré-monté dans un grand carton Décathlon. Il ne me reste plus qu’à assembler le cintre et viser les pédales.

Après trois années sur la route avec des cales SPD, je choisis de rester en pédales plates cette fois-ci pour plusieurs raisons :

  • Je suis bien plus confortable dans mes baskets que dans mes chaussures de vélo.
  • Je peux marcher normalement
  • Le pied est libre alors j'évite des douleurs devant ou derrière le genou que je peux avoir avec des mauvaises positions de cales combinées avec une selle trop haute / trop basse. C'est infernal à trouver la bonne position et j'ai pas envie de payer une étude posturale chaque fois qu'un paramètre change.
  • Tellement plus simple de mettre le pied à terre. Je suis déjà tombé à l'arrêt avec des cales trop serrées mais quand elles sont mal serrées c'est pas très confort non plus parce que ça bouge.
  • Je poursuis ma transition minimaliste. 1 paire de chaussure pour tous les sports, 1 vélo à tout faire.
  • à Toulouse ça sera également mon vélo de déplacement quotidien et j'ai vraiment pas envie d'avoir des cales quand j'en ai pas besoin

J'ai jamais eu de pédales Kéo. Pour moi c'est impensable. On ne peut pas marcher normalement avec les chaussures, les cales sont en plastique et s'abîment très vite. Pourtant tous les gens qui font du route en ont. Quand je leur demande leurs raisons : "Parce que tout le monde fait comme ça".

jachete un velo gravel 2
jachete un velo gravel 3
jachete un velo gravel 4
jachete un velo gravel 5
jachete un velo gravel 6
jachete un velo gravel 7
jachete un velo gravel 8
jachete un velo gravel 9
jachete un velo gravel 10
jachete un velo gravel 11
jachete un velo gravel 12
jachete un velo gravel 13
jachete un velo gravel 14
jachete un velo gravel 15
jachete un velo gravel 16
jachete un velo gravel 17
jachete un velo gravel 18
Partages
Commentaires