Bikepacking au Pays-Bas et Belgique

27 janvier 2022
12 min
Bikepacking au Pays-Bas et Belgique

Je m’apprête à vivre ma première vraie aventure de bikepacking, en emportant toutes les affaires dont j’ai besoin avec moi.

Alors que nous avions décidé de vendre le camping-car aux Pays-Bas, il fallait encore le monter. Noushka étant enceinte, il n’était pas question de lui faire subir 12 heures de route. Il me fallait trouver une solution pour redescendre en France. J’aurais très bien pû prendre un train ou un avion mais moi qui aime faire d’une pierre deux coups, j’ai saisi l’opportunité pour emporter mon vélo avec moi et passer quelques jours sur le vélo.

Ma première idée était de traverser les Pays-Bas, la Belgique et la France en vélo, mais après réflexion, état des lieux de ma forme du moment ainsi que la météo glaciale de l’hiver en plein mois de Janvier, j’ai été contraint de revoir mes plans à la baisse.

YOUTUBE EMBED: Bikepacking Pays-bas & Belgique

Le matériel

bikepacking au pays bas et belgique 1

J’avais déjà en ma possession deux sacoches : une sacoche de cadre et une autre attachée derrière le tube de direction.

🧳 Pour pouvoir transporter toutes mes affaires avec moi, j’ai fait l’acquisition d’une grande sacoche de selle (Topeak backloader) de 15L . Pour transporter les repas, j’ai pu emprunter une petite sacoche de guidon (Btwin) de 2.5L qui m’a permis d’y loger un tupperware, un bocal en verre, une conserve et une pomme.

☔️ Redoutant aussi beaucoup d’être trempé, j’ai acheté un poncho (Fulap) que j’ai pu accrocher également au guidon du vélo avec des velcros intégrés pour ne pas encombrer mes sacoches.

🧤 Dernier achat primordial pour un frileux comme moi avec un syndrome de Raynaud au niveau des pieds et mains, j’ai craqué pour des manchons de guidon (Rockbros et je n’ai pas regretté mon choix. Pour la première fois en hiver je n’ai pas eu froid aux mains avec trois couches (un sous gant fin en laine de mérinos, des gants chauffants et les manchons qui empêchent pas le vent froid de souffler sur les gants.

Jour 1 : Giethoorn -> Apeldoorn

🇳🇱 Giethoorn -> Apeldoorn
21 janv. 2022
74.0 km
100 d+
21.81 km/h
Activity map 6559407113Photo 6559407113
25
5
Strava
1310
37

Après deux fois 6 heures de route en deux jours, j’arrive enfin au Pays-Bas avec le camping car que je laisse à de la famille qui se chargera de le vendre.

bikepacking au pays bas et belgique 2

Parti à 6h de Paris, Il est déjà 15h lorsque j’arrive et j’ai encore 70 kilomètres à faire. Je ne traîne pas car le soleil se couche tôt ici.

bikepacking au pays bas et belgique 3

La première partie du trajet est très agréable. Je traverse le parc national de Weerribben-Wieden, je longe de petits canaux sur des routes où je me sens seul au monde.

bikepacking au pays bas et belgique 4

Le ciel est nuageux mais j’entrevois le coucher de soleil. Une fois le soleil couché, le temps presse et je ne m’arrête pas faire beaucoup de photos.

Je traverse la zone industrielle de Meppel puis prend la direction de Zwolle que je peux traverser encore avec les dernières lueurs du jour.

bikepacking au pays bas et belgique 5

À la sortie de la ville, il fait nuit noire. Une piste cyclable m’emmène à Heerde où je traverse le canal principal pour emprunter une plus petite route où la piste cyclable est tracée sur la route. Je suis visiblement le seul cycliste à relier les deux villes à cette heure tardive de la journée. Heureusement, mon radar Garmin Varia signale ma présence aux véhicules.

bikepacking au pays bas et belgique 6

J’espère ne plus devoir rouler dans la nuit les prochains jours. J’ai pu constater que mon éclairage frontal était largement insuffisant et permettant tout juste d’être vu.

J’arrive à destination à 18h et je suis bien reçu par Fiona, Olivia, Elio et Niels qui m’accueillent pour la nuit. Fiona me fait découvrir son jeu de cartes préféré et se fait battre par un débutant !

Jour 2 : Apeldoorn -> Utrecht

🇳🇱 Apeldoorn -> Utrecht
22 janv. 2022
71.9 km
126 d+
20.21 km/h
Activity map 6564414468Photo 6564414468
22
4
Strava
1593
40

bikepacking au pays bas et belgique 7

Je pars à 13h après le déjeuner. Une fois sorti d’Apeldoorn, je traverse le joli parc naturel de Boswachterij Kootwijk. Ces pistes cyclables goudronnées qui traversent les forêts sont courantes aux Pays-Bas et sont très agréables.

bikepacking au pays bas et belgique 8

J’arrive ensuite à la ville d’Amersfoort que je traverse par son centre historique. Les bâtiments sont tous construits dans le même style avec la même brique rouge. Tout est très beau et homogène. Malgré tout, c’est samedi et la rue piétonne est encombrée de piétons. Mon itinéraire m’y faisait passer mais je dois contourner cette portion du parcours pour ne pas marcher à côté de mon vélo.

bikepacking au pays bas et belgique 9

J’arrive cette fois ci à 17h38, il ne fait pas totalement nuit noire mais mes feux m’ont encore une fois été bien utiles.

bikepacking au pays bas et belgique 10

Je suis encore une fois super bien accueilli chez Irène et Frank chez qui je partage une super soirée jeux de société Qwiix et Ticket to Ride.

Jour 3 : Utrecht -> Den Haag

🇳🇱 Utrecht -> Den Haag
23 janv. 2022
60.8 km
54 d+
21.23 km/h
Activity map 6569549775Photo 6569549775
19
0
Strava
1253
30

bikepacking au pays bas et belgique 11

Me voilà reparti pour le troisième et dernier jour aux Pays-Bas. Je démarre d’Utrecht aux alentours de midi.

bikepacking au pays bas et belgique 12

À mi-parcours je m’arrête à Broekveld pour manger une barre de céréales.

bikepacking au pays bas et belgique 13

Je ne traverse aucun parc national aujourd’hui et j’ai du mal à trouver des points photos. Néanmoins je trouve ces maisons atypiques au bord de l’eau bien sympatiques.

bikepacking au pays bas et belgique 14

Lorsque je traverse Boskoop, les paysages deviennent un peu plus verts.

bikepacking au pays bas et belgique 15

Je passe devant le stade de foot de La Haye : Le Cars Jeans Stadium.

bikepacking au pays bas et belgique 16

Puis juste avant d’arriver en ville, je passe devant un parc qui paraît énorme et tranquille. Je pose le vélo à côté du banc, me prépare pour prendre enfin une jolie photo lorsque deux personnes arrivent, caddies à la main, et s’arrêtent quelques mètres devant moi. Je fais deux pas en arrière et remarque ce panneau. Je suis à l’entrée d’un terrain de golf…

bikepacking au pays bas et belgique 17

J’arrive chez Vera et Mathieu à 15h45. Cette fois-ci, il fait encore jour !

bikepacking au pays bas et belgique 18

Ce soir nous mangeons Libanais.

bikepacking au pays bas et belgique 19

Demain matin j’ai dois partir à 6h pour ne pas rater mon train, je me prépare un bon petit déjeuner à base de flocons d'avoine, d’oléagineux et de graines ainsi qu’une pomme.

Le soir, je dormirais dans une auberge de jeunesse et je n’aurais pas la possibilité d’acheter de la nourriture. Vera et Mathieu me gâtent en me donnant aussi du riz et une boîte de conserve de pois-chiches. En bonus, je peux prendre quelques médicaments car je dors très peu depuis 1 semaine à cause de la toux nocturne.

Je suis ravi d’avoir pris la sacoche de guidon car elle est bien remplie.

Jour 4 : Liège -> Stoumont

🇧🇪 Liège -> Stoumont
24 janv. 2022
57.6 km
1269 d+
18.23 km/h
Activity map 6574336866Photo 6574336866
20
0
Strava
1848
93

bikepacking au pays bas et belgique 20

Parti de bonne heure, je suis à 6h30 à la gare pour mon premier train de 6h48 en direction de Eindhoven.

bikepacking au pays bas et belgique 21

Le train est vide, je cale difficilement le vélo entre deux portes et je m’assoie sur un strappontin. Je mange ma pomme.

à Eindhoven, je dois prendre une second train à 8h30. Les controlleurs ne me laissent pas monter dans le train avec le vélo en me disant que c’est interdit pendant les heures de pointe, alors que le train est vide…

Je me suis évidemment bien renseigné avant de réserver les trains et j’ai réservé au téléphone avec une personne compétente qui m’a vendu un ticket spécial et m’a assuré que ça serait bon. J’essaie tant bien que mal d’expliquer la situation aux contrôleurs mais ils ne veulent rien savoir. J’insiste un peu lorsqu’une troisième personne arrive et comprend que ma destination se trouve en Belgique. Les trajets internationaux ont des règles différentes.

bikepacking au pays bas et belgique 22

J’arrive à monter dans le train à 1 minute du départ. Ouf ! Mon vélo est encore plus difficile à caser ici. Il n’y a vraiment pas d’emplacements spécifiques aux vélos. Heureusement le train est vide. Je déguste mon petit déjeuner pour me détendre après ces émotions. Direction Maastricht.

bikepacking au pays bas et belgique 23

Troisième train en direction de Liège. Il y a de moins en moins de places dans le train pour le vélo. L’entrée du wagon est trop petite, je suis obligé de rentrer le vélo dans le wagon, posé à côté d’une banquette.

bikepacking au pays bas et belgique 24

À Liège je dois attendre une correspondance de 40 minutes. J’ai le temps de manger une bonne salade de Quinoa.

bikepacking au pays bas et belgique 25

Avant de revenir sur le quai pour prendre mon dernier train, je pose le vélo le temps d’enfiler mes gants mais ce dernier tombe et je casse l'attache Garmin pour ma montre. C’est contraignant mais heureusement il me reste encore l’alternative d’attacher la montre au guidon du vélo.

bikepacking au pays bas et belgique 26

Dernier train jusqu’à la destination finale

bikepacking au pays bas et belgique 27

Je débarque enfin gare de Méry, qui se situe au sud de Liège, après avoir pris 4 différents trains et de nombreuses péripéties. Il fait extrêmement beau, le ciel est bleu et il fait même chaud. Cet arrêt se situe au pied de la côte de La Roche aux Faucons que je souhaite grimper.

J'attache ma montre au guidon avec le bracelet car je ne plus la fixer avec le support triathlon et les attaches QuickFit.

Je lance l'activité et je m'élance à l'assaut de ce premier défi. Mon compteur m'annonce que c'est Romain Bardet qui a le KOM sur cette montée. Ça annonce la couleur.

Mon corps n'a pas eu le temps de monter en température que la route s'élève et je roule rapidement sur de très forts pourcentages. Je mets tout à gauche mais je dois parfois me mettre en danseuse car je ne peux pas mouliner.

bikepacking au pays bas et belgique 28

Puis j'arrive au point de vue de la Roche aux faucons. Je m'arrête pour aller prendre une photo. Il y a plein de boue et je m'en mets plein les chaussures. Je dois grimper sur des rochers et je ne peux même pas prendre mon vélo avec moi. Finalement le point de vue n'est pas si extraordinaire et la vue n'est pas dégagée. Je m'attendais à trouver une statue de faucon à cet endroit mais il n'en est rien.

Je repars et terminé l'ascension. Puis j'arrive sur une grosse route qui me fait redescendre dans la vallée. C'est à l'ombre et le vent glacial fait redescendre la température de mon corps. J'ai bien fait de ne pas trop me dévêtir.

Je reste sur une grosse route pendant un long moment. J'enchaine les petites montées et descentes. Il y a des collines partout. Puis j'arrive au village de yyy et mon itinéraire me fait tourner 2 fois à droite alors que la route principale continue. Je me demande bien ou cela me mène lorsque que mon compteur m'annonce le début de la côte de La Redoute ! Je ne m'attendais pas à trouver ici le départ de cette fameuse ascension. Pour le coup je suis tout seul sur une route tranquille qui longe tout de même l'autoroute sur sa première partie. Juste un camion poubelle me double plusieurs fois pour effectuer sa tournée.

bikepacking au pays bas et belgique 29

J'aperçois ensuite un mémorial qui rend hommage aux nombreux champions qui sont passés par ici. Je m'arrête quelques minutes faire des photos même si ça fausse les données de mon ascension sur ce segment mythique.

bikepacking au pays bas et belgique 30

Après le mémorial, la pente s'accentue et la route se rétrécie pour la partie finale.

bikepacking au pays bas et belgique 31

Je m'arrête une dernière fois pour prendre en photo le magnifique paysage et je terminé l'ascension. Encore un fois, je redescends dans la vallée pour rejoindre un nouveau village. Quand je regarde le profil du parcours, je vois que je vais bientôt m'attaquer à la plus grosse montée. Je ne me souviens plus laquelle c'est. Je m'arrête sur le bas côté pour enlever une couche que je peux stocker sur les élastiques de ma sacoche arrière.

bikepacking au pays bas et belgique 32

Puis mon itinéraire me fait tourner sur une petite route tranquille et m'annonce le lieu-dit de Niaster. La voilà, c'est la côte de Niaster que je m'apprête à grimper. Comme pour les précédentes ascensions je mets tout à gauche et j'aimerais bien une douzième vitesse mais ça se grimpe tout de même. La pente est douce et régulière ici.

bikepacking au pays bas et belgique 33

Une fois arrivé en haut, je reste sur le plateau pour quelques kilomètres puis je redescends dans la vallée. Le soleil commence déjà à être bas et je suis dans l'ombre. Il fait froid mais il ne me reste plus que quelques kilomètres jusqu'à Stoumont où je passerais la nuit.

bikepacking au pays bas et belgique 34

Je suis absolument tout seul ici. Je dors seul dans un dortoir avec deux lits superposés. À mon grand regret la douche n'est pas très chaude mais n'est pas froide non plus. Je m'en contenterais même si l'idée de me réchauffer sous une douche chaude me plaisait bien.

bikepacking au pays bas et belgique 35

Il y a un joli coucher de soleil. Je descends à la salle commune pour aller me faire à manger mais je découvre qu'il y a pas de plaques de cuisson pour faire cuire mon riz que Vera et Mathieu m'ont donné la veille et que j'ai transporté des Pays-Bas.

Heureusement, on m'ouvre gentiment la porte de la cuisine du staff où je peux faire cuire mon riz et réchauffer les pois chiches. Je trouve même du jambon et fromage en libre service dans le frigo pour compléter mon repas.

bikepacking au pays bas et belgique 36

Il me reste même du rab pour demain. Je pourrais le prendre sur le vélo.

Jour 5 : Stoumont -> Vielsalm

🇧🇪 Stoumont -> Vielsalm
25 janv. 2022
48.4 km
1200 d+
17.78 km/h
Activity map 6579414318Photo 6579414318
14
1
Strava
1706
75

bikepacking au pays bas et belgique 37

Lorsque je me réveille la température est négative. Nous sommes dans les nuages et tout est gelé. Le checkout est à 10h mais on m'autorise à rester jusqu'à 11h ou la température redevient positive. Ça sera plus confortable sur le vélo.

bikepacking au pays bas et belgique 38

Je sors comme prévu à onze heures. Le temps a bien changé. La vallée dans laquelle je me trouve est encore dans le brouillard mais je vois le ciel bleu juste au dessus. Une centaine de mètres de montée me fait sortir du nuage et je découvre un beau paysage.

bikepacking au pays bas et belgique 39

Quelques mètres plus loin, je m'arrête une nouvelle fois pour photographier le magnifique château.

bikepacking au pays bas et belgique 40

Je continue un peu sur la route principale puis je mets le clignotant à gauche pour grimper mon premier col du jour : Thier de Coo. Je traverse une première forêt magnifique. Le soleil se faufile à travers les branches et illumine par intermittence le sol.

bikepacking au pays bas et belgique 41

Ça grimpe sévère. Je dois me mettre en danseuse pour passer certains passages très raides. Les parties dans l'ombre sont encore recouvertes de verglas et même s'il fait -2°C j'ai trop chaud et j'enlève déjà une couche.

Je redescends ensuite dans la vallée. Je traverse le village de Stavelot.

bikepacking au pays bas et belgique 42

Le sol est jonché d'énormes pavés et je suis secoué dans tous les sens.

bikepacking au pays bas et belgique 43

Je traverse la rivière puis de l'autre côté du pont j'aperçois le panneau indiquant le début de la côte de Stockeu. Encore une fois les pourcentages sont énormes sur certaines parties. Je grimpe des murs de 22%. C'est rude mais plus je monte et plus c'est beau.

bikepacking au pays bas et belgique 44 bikepacking au pays bas et belgique 45

Je double ensuite Eddy Merck's à une telle vitesse que j'ai l'impression de le laisser sur place. Il reste de marbre.

bikepacking au pays bas et belgique 46

Le sommet du col de Stockeu se situe à 506 m.

bikepacking au pays bas et belgique 47

Je reprends quelques forces avec le reste de mon riz / pois chiches que j'ai mangé hier soir.

bikepacking au pays bas et belgique 48

Certains passages sont encore bien verglacées. Mes chaussures glissent sur la route mais les pneus adhérent bien.

bikepacking au pays bas et belgique 49

Je passe devant la station de ski alpin du val de Vanne. À ce moment je me dis que j'ai bien de la chance avec le temps. Nous sommes en plein hiver et habituellement il doit y avoir de la neige ici.

bikepacking au pays bas et belgique 50

Je ne peux pas m'empêcher d'avoir une petite pensée pour Greenie, ma voiture verte chérie, partie trop tôt.

bikepacking au pays bas et belgique 51

Il fait très beau mais il a du pleuvoir récemment car les chemins sont bien trempés.

bikepacking au pays bas et belgique 52

Le haut de la côte du …

bikepacking au pays bas et belgique 53

Je grimpe ensuite la côte de Saint Jacques où j'en prends encore plein les yeux.

bikepacking au pays bas et belgique 54

Puis je suis ensorcelé par la forêt magique. Les rayons de soleil perçant le feuillage de ses arbres gigantesques pour éclairer ce magnifique tapis de mousse. C'est tellement beau. Je resterai bien ici.

bikepacking au pays bas et belgique 55

Le haut du dernier col est enneigé. Je redescends ensuite sur Vialsem où se situe mon hôtel.

Jour 6 : Vielsalm -> La Roche-en-Ardenne

🇧🇪 Vielsalm -> La Roche-en-Ardenne
26 janv. 2022
53.8 km
947 d+
20.25 km/h
Activity map 6584425342Photo 6584425342
22
4
Strava
1383
47

Le lendemain le temps a bien changé. Il fait -4°C mais contrairement à la veille la température n'a pas prévue de passer au dessus de 0 aujourd'hui. J'attends 10h30 pour décoller.

bikepacking au pays bas et belgique 56

Le paysage est blanc. Tout est gelé et il y a du brouillard dans l'air.

bikepacking au pays bas et belgique 57

Sympa cette petite chapelle

bikepacking au pays bas et belgique 58

Je commence à grimper en direction du col Baraque de Fraiture.

bikepacking au pays bas et belgique 59

Il y a de plus en plus de neige sur le bas côté et le brouillard s'intensifie. Je rejoint ensuite la route principale qui semble être une nationale. De nombreux camions me doublent. Vivement le col.

bikepacking au pays bas et belgique 60

La voici la fameuse Baraque de Fraiture situé au sommet du col du même nom.

bikepacking au pays bas et belgique 61

Encore une magnifique forêt mais contrairement à hier, le tapis de mousse est recouvert d'une belle couche de neige.

bikepacking au pays bas et belgique 62

Après le col je mets le clignotant à gauche et quitte la grosse route principale pas très agréable pour un cycliste. Je redescends ensuite par de petites routes bien sympathiques. Il n'y a déjà plus beaucoup de neige ici.

bikepacking au pays bas et belgique 63
bikepacking au pays bas et belgique 64

Je passe devant une impressionnante pyramide de troncs d'arbres de 6 mètres de haut.

bikepacking au pays bas et belgique 65

J'adore traverser ces forêts ardennaises avec ces arbres gigantesques ou tout est bien aligné.

bikepacking au pays bas et belgique 66

Alors que je me rapproche de la Roche-en-Ardenne, je fais une petite alte au bord de la rivière de l'Ourthe.

bikepacking au pays bas et belgique 67

Les paysages changent dans la vallée. Les sols sont recouverts de feuilles mortes. Il fait tout aussi froid ici.

bikepacking au pays bas et belgique 68

J'arrive à la Roche-en-Ardenne. On peut apercevoir le château fort. Le col d'Haussire n'est plus très loin.

bikepacking au pays bas et belgique 69

Le début du col n'est pas des plus simple. Ça grimpe dans une rue pavé à côté de l'église. Le sol est glissant, les pavés bondissants et la pente raide.

bikepacking au pays bas et belgique 70

Une fois sorti du village je me retrouve seul sur une petite route forestière comme je les aime. Je sens que ce col va me plaire.

bikepacking au pays bas et belgique 71

Je passe devant un joli petit lac. Ça doit être sympa en été.

bikepacking au pays bas et belgique 72

Plus que 200 mètres…

bikepacking au pays bas et belgique 73

Pour finir cette aventure en beauté, j'ai enfin droit à un panneau de col digne de ce nom. Culminant à 498 mètres, il a été désigné comme le col le plus difficile de la Belgique.

bikepacking au pays bas et belgique 74
bikepacking au pays bas et belgique 75

Petite frayeur dans la descente du col. J’ai perdu le contrôle du vélo alors que la route était verglacée et j’ai glissé sur une dizaine de mètres. Résultat: plus de peur que de mal mais un cuissard déchiré et une jolie plaie en haut de la cuisse, sur le genou et le coude.

Bilan

Je ne retire que du positif de cette expérience. Je me suis lancé ce petit défi malgré la méforme du moment et je ne regrette pas.

  • 6 sorties de vélo en 6 jours
  • 366 kilomètres parcourus
  • 3500 mètres de dénivelé positif Belgique
  • Mes premiers cols Belges
    • Roche aux faucons
    • Côte de la Redoute
    • Côte de Niaster
    • Thier de Coo
    • Côte de Stockeu
    • Côte de Wanneranval
    • Côte de Saint-Jacques
    • Mont-le-Soie
    • Baraque de Fraiture
    • Côte de Lierneux
    • Col de Haussire

YOUTUBE EMBED: Bikepacking Pays-bas & Belgique

Partages
Commentaires